Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 03:25

Le chemin du moulin du temple est cité en 1576, dans l’adjudication du bois communal. Il se prolonge jusqu’au centre de Sahurs. Sur le cadastre napoléonien de 1812, il est désigné comme le chemin du Moulin. Dans la classification des chemins communaux adoptée par le Conseil Municipal du 9 février 1833, il devient le chemin n°5 du Temple d’une longueur de 700 mètres. Après 1850 et jusqu’en 2003, il reste classé comme le chemin rural n°5 du Moulin du temple. Au cadastre de Sahurs le chemin du Moulin du temple ou chemin rural n°7 se prolonge jusqu’à la ruelle Bourgeois.

La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine

Le Conseil Municipal du 11 octobre 1973 décide de remplacer les lieux dits par des noms de rue, on parle désormais de rue du Moulin du Temple. Le Conseil Municipal du 16 mai 1974 adopte un projet d’élargissement du Chemin rural n°5 du Moulin, un prêt de 18 600 Fr est contracté auprès du Crédit Agricole pour financer l’élargissement du Chemin du Moulin. L’installation de l’éclairage public rue du Moulin du Temple a été réalisée pendant le premier mandat de Mr Martel-Baussant (1983-1989).

La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine

Dans le tableau de la voirie communale (domaine public de la commune) adopté lors des Conseils Municipaux des l0 février 2003 et 2 décembre 2005, le chemin rural n°5 devient la voirie communale n°6 d’une longueur de 716 mètres. Il commence à la VC 2 (rue du Rouage) et se termine à la limite de Sahurs.

La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine

Le Conseil Municipal du 2 avril 2010 valide le projet concernant l’éclairage Public de la rue du Moulin du Temple, enfouissement des réseaux et installation de 12 mats avec lampes Leds, réalisés par le syndicat d’électrification. Le nouvel éclairage public de la rue du Moulin du Temple est opérationnel en 2011.

La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine

Paris Normandie du 20 mai 2010 : Economies lumineuses

Progressivement, des nouveaux lampadaires d'éclairage public sont installés dans le village. Plus économes et faciles à entretenir : La plus petite commune de la Crea (Communauté d'agglomération Rouen, Elbeuf, Austreberthe) met petit à petit en place une nouvelle politique de l'éclairage public avec l'installation de réverbères utilisant des lampes DEL (diodes électroluminescences) dans certaines rues. Ainsi, après avoir expérimenté un de ces équipements sur la place de la Mairie (photo), l'équipe municipale a décidé de remplacer les lampadaires traditionnels à vapeur de sodium par des réverbères à DEL. Les nouveaux lampadaires feront leur apparition dans trois rues pour commencer, celles du Moulin-du-Temple, du Mont-Miré et Croix-Blanche. Etat des lieux : Cette opération va être réalisée par l'intermédiaire du Sierg, (Syndicat intercommunal d'électrification rurale et de gaz). Pour le maire, Alain Demombynes, « cette politique est l'application de nos engagements pris avant les élections municipales. Compte tenu de l'importance des dépenses en matière d'éclairage public, nous avons décidé l'installation de ces lampes DEL (LED en anglais) qui, par ailleurs ont une durée de vie bien supérieure à celle des lampes traditionnelles. Ce qui permet également des économies substantielles sur l'entretien des lampadaires. Pour l'ensemble des rues, il nous a paru souhaitable de faire le point en établissant un diagnostic (comportant un état des lieux et des préconisations, subventionné à 70 % par l'Ademe et la Région) qui nous donnera les informations nécessaires pour établir une politique d'investissement et d'entretien efficace, moins coûteuse et économe en énergie ».

La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
La rue du Moulin du Temple à Hautot sur Seine
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 07:20
Notre voisin le bois de la Commanderie

La charte fondatrice, écrite entre 1172 et 1178, de la commanderie de Sainte-Vaubourg donnée aux Templiers, mentionne le bois limité par la clôture du parc (bosco sicut claustura parci continuit). En 1312 les biens immobiliers des Templiers sont transférés aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, depuis communément appelé Ordre de Malte.

Après la révolution le bois figure dans l’état général des bois nationaux dressé le 29 floréal an II (18/05/1794) : Maîtrise de Rouen, bois Vaubourg, 360 arpents, ci-devant commanderie de Sainte Vaubourg. Garde à pied : Jean Baptiste Tranquille Lefebvre. Jean Baptiste Tranquille Lefebvre époux d’Anne Lesourd est garde au service de la commanderie puis des Eaux et Forêts. Il est décédé le 21 janvier 1806. Le 3 mars 1815 Charles Fizeaux fait l’acquisition du bois de la commanderie, qui avait été rattaché à la forêt domaniale de Roumare pendant la révolution. Les héritages familiaux successifs aboutissent au maintient de cette propriété, véritable fossile cadastral.

Notre voisin le bois de la Commanderie
Notre voisin le bois de la Commanderie
Notre voisin le bois de la Commanderie
Notre voisin le bois de la Commanderie

Journal de Rouen du 1er décembre 1932 : Délit de chasse

M. Lebel, garde particulier au service de M. Michon, a surpris en flagrant délit de chasse le nommé Gaston Delahays, 22 ans, manœuvre à Hautot-sur-Seine. La gendarmerie de Grand-Couronne l’a gratifié d’un procès-verbal pour chasser sans permis sur le terrain d’autrui.

Cette partie de la forêt de Roumare est un cul-de-sac, enserré par le fleuve, pour les cerfs, chevreuils et sangliers, à vocation cynégétique.

Le château d’eau d’Hautot-sur-Seine : L’eau distribuée par le réseau public d’eau potable provient d’un forage situé sur la commune de Val-de-la-Haye qui refoule l’eau vers un réservoir situé en hauteur du forage sur la commune d’Hautot-sur-Seine. Le réservoir d’Hautot-sur-Seine, d’une capacité de 350 m3, alimente gravitairement la quasi-totalité des 3 communes, à l’exception de la zone du Moulin à Hautot-sur-Seine et de la zone de la Cavée du May au Val-de-la-Haye qui, en raison de leur altimétrie, sont, chacune alimentées par un surpresseur.

Notre voisin le bois de la Commanderie
Notre voisin le bois de la Commanderie
Notre voisin le bois de la Commanderie
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 10:14

Dans la rubrique cimetières

Identification du monogramme de la Vierge Marie

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 18:37
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Thaimaï le bien être à Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 04:39

Dans la classification des chemins communaux adoptée par le Conseil Municipal du 9 février 1833, le sentier de la croix blanche (pour moitié avec Sahurs) d’une longueur de 250 mètres est le chemin communal n°9. Au cadastre de Sahurs, il s’agit du chemin rural n°12.

Au cadastre de 1970, il apparaît sur celui de Sahurs mais pas sur celui d’Hautot-sur-Seine.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 28 mars 1986 vote des travaux de réfections de la rue de l’école accédant au parking (pour moitié dépendant de Sahurs). Le Conseil Municipal du 10 février 2003, délibérant sur les voiries communales, intègre le chemin de la Croix Blanche commençant à la RD 51 et se terminant à l’entrée de la ferme, en tant que voie communale n°7 d’une longueur de 70 mètres. 

Le parvis devant la ferme du Gruchet a été réalisé en 2008 dans le cadre du lotissement des Traversins.

Lors du Conseil Municipal du 22 octobre 2010, un point est fait sur les travaux en cours réalisés au sein du syndicat d’électrification, en particulier les mats d’éclairage du chemin de la croix blanche.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

Lors du Conseil Municipal du 30 mars 2012, en concertation avec la Commune de Sahurs, il est proposé de programmer les travaux de réfection du chemin de la Croix Blanche (voirie mitoyenne) en 2013 et de faire appel au service commun « voirie » de la CREA. Le Conseil Municipal du 25 juin 2013 approuve le projet de réfection du haut du Chemin de la Croix Blanche. Cette voirie mitoyenne avec la Commune de Sahurs, est particulièrement délabrée. La CREA, la Commune de Sahurs et le SIVU gérant la crèche intercommunale cofinancent les travaux. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise COLAS au printemps 2014 pour un montant estimé à 25 200 Euros TTC.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

La réfection de la voirie entre l’entrée de l’école et le parvis de la ferme du Gruchet, à cheval sur les communes de Sahurs et de Hautot-sur-Seine, a été réalisé en enrobé en août 2021.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2021 5 03 /09 /septembre /2021 04:40
Les médaillés de la guerre 1870-1871 d’Hautot-sur-Seine en 1913

La médaille commémorative de la guerre 1870-1871 est une médaille créée par la loi du 9 novembre 1911 décernée aux combattants de la guerre de 1870-1871 qui justifiaient de leur présence sous les drapeaux, en France ou en Algérie, entre les mois de juillet 1870 et de février 1871 inclus.

La médaille commémorative de la guerre de 1870-1871 a été remise avec un diplôme nominatif, à 242 500 anciens combattants survivants.

Journal de Rouen du 11 février 1913 : Hautot-sur Seine - La médaille de 1870

Deux habitants de cette commune viennent de recevoir la médaille commémorative de la campagne de 1870-1871. Ce sont MM Gustave DUVAL et Emmanuel CALLOUET.

Gustave DUVAL (1848 -1917)

 

Gustave DUVAL (père) est né le 06 décembre 1848 à Hautot-sur-Seine. Il est fils de Louis DUVAL (1803-1877) et de Natalie Joséphine CORBRAN mariés à Hautot-sur-Seine le 6 novembre 1832. Louis DUVAL est Conseiller municipal depuis le 12 août 1855 jusqu’à son décès à Hautot-sur-Seine le 5 juillet 1877.

Gustave DUVAL (père), cultivateur, est après le décès de son père, à son tour Conseiller municipal d’Hautot-sur-Seine du 21 janvier 1878 jusqu’au 17 mai 1896.

 

Acte de décès de Félix Gustave DUVAL à Hautot-sur-Seine le 01/01/1917 :

Le premier janvier mil neuf cent dix sept à quatre heures du matin Félix Gustave DUVAL, né à Hautot-sur-Seine, le cinq décembre mil huit cent quarante huit, cultivateur, fils de feu Louis Blaise DUVAL et feue Natalie Joséphine CORBRAN, époux de Joséphine Mélanie COQUIN, est décédé en son domicile lieu-dit « Le Mont-Miré ». Dressé le premier janvier mil neuf cent dix sept à cinq heures du soir, sur la déclaration de Célina PHILIPPE femme DUVAL quarante huit ans, journalière, bru du défunt (*) et de Moïse OBSELIN, trente trois ans, cultivateur, tous deux domiciliés en cette commune, qui lecture faite, ont signé avec nous Georges POULARD, maire de la commune d’Hautot-sur-Seine.

(*) Gustave DUVAL (fils) (1876-1935) est sous les drapeaux, mobilisé depuis le 23 décembre 1914.

Gustave DUVAL (fils) marié en 1903  prend la suite de son père comme Conseiller municipal de 1903, suite à des élections municipales complémentaires, à 1919, puis à nouveau de 1925 à 1935.

Gustave DUVAL (fils) et Célina PHILIPPE femme DUVAL reposent au cimetière de Hautot-sur-Seine.

Emmanuel CALLOUET (1849-1926)

 

Emmanuel CALLOUET est né à Hautot-sur-Seine le 15 septembre 1849. Il est fils d’Emmanuel Alphonse CALLOUET et de Rosalie PILLARD mariés à Sahurs le 13 juin 1848.

Emmanuel CALLOUET (père), journalier est Conseiller municipal de 1884 à 1888 et garde champêtre de 1887 à 1893.

Emmanuel CALLOUET (fils) se marie à Hautot-sur-Seine le 22/06/1878 avec Clarisse Angélina LEVILAIN cuisinière. Jardinier, lors du recensement de 1921 il travaille chez M. Michon du Val de la Haye.

Emmanuel CALLOUET est présent à l’inauguration du monument aux morts le 19 juin 1921.

 

Acte de décès d’Ernest Emmanuel CALLOUET à Hautot-sur-Seine le 18/08/1926 :

Le dix-huit août mil neuf cent vingt six, à trois heures, est décédé en son domicile, lieu dit ‘Le Mont-Miré » Ernest Emmanuel CALLOUET, né en cette commune, le quatorze septembre mil huit cent quarante neuf, journalier, fils de Emmanuel Alphonse CALLOUET, et de Rosalie PILLARD, décédés, veuf de Clarisse Angélina LEVILAIN. Dressé le dix-huit août mil neuf cent  vingt six, dix sept heures, sur la déclaration de Edouard LEMARCHAND, cinquante huit ans, garde particulier, domicilié au Val de la Haye, qui lecture faite a signé avec nous Georges POULLARD, maire d’Hautot-sur-Seine.

Partager cet article
Repost0
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 04:16
Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine
Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

Les portes du chemin de la Croix Blanche

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte du chemin des Fossés

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La grande porte des Farceaux

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte de la rue du Rouage

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte des communs du Château

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte du Centre Technique

Partager cet article
Repost0
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 04:48

Le Conseil Municipal du 20 décembre 1862 approuve le legs de Mme Fizeaux de la Martel comprenant la chapelle privée avec ses ornements, le cimetière, et le « clos sous la vigne centenaire »  d’une superficie de 96 ares, 65 centiares. Le terrain permet d’accéder à la chapelle, via la chaussée d’Hautot. Il sert d’herbage, puis aux festivités de la fête patronale.

La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine

En 1970 le terrain est aménagé en parking, les travaux d’aménagement sont réalisés par la société SOMACO.

Photographie de juin 1973

Photographie de juin 1973

La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 1er février 1985 décide de nommer la place de la Mairie, place Georges Poullard, père et fils, Maires, sous réserve d’acceptation de la famille. Le 28 juin 1987 la Place Poullard est inaugurée avec l’apposition des plaques. Le Conseil Municipal du 17 novembre 1989 approuve les travaux de mise en place de l’éclairage public de la Place Poullard, réalisés par le syndical intercommunal dédié.

La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE

LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE

La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine
La Place Poullard à Hautot-sur-Seine

L’aménagement d’un massif de fleurs, Place Poullard, a été réalisé au printemps 1996. Le Conseil Municipal du 5 juillet 1996 décide de la remise en état du revêtement de la Place Poullard. Celui du 25 mars 1997 décide de l’installation d’un panneau de basket Place Poullard et celui du 12 novembre 1997 décide de l’installation de potelets Place Poullard. Le remplacement de la borne forain et le démontage de l’ancien coffret « disgracieux » sont réalisés en 2003. A la même époque, ont été réalisés la création d’un arrêt de bus couvert et son éclairage.

Le Conseil Municipal du 25 juin 2013 est informé du déplacement de la colonne de ramassage du verre sur la place Poullard, la colonne de ramassage de vêtements pouvant être installée avec.

Partager cet article
Repost0
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 04:19

Dans le cimetière de l’église d’Hautot-sur-Seine, le monument funéraire de Louis Lézurier (1765-1852) et de son épouse Constance Delapierre (1776-1848) est surmonté d’une statuette avec la  mention « caritas nunquam excidit ».

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

La mention est extraite de la Bible : corinthiens 13.8 

« caritas numquam excidit sive prophetiae evacuabuntur sive linguae cessabunt sive scientia destruetur » : La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. En février 2016 un congrès international s’est déroulé au Vatican sur ce thème : « La charité ne passera jamais (Co 13,8) : Deus caritas est ; les perspectives 10 ans après ».

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

De nombreux indices suggèrent que cela pourrait être une œuvre de Félicie de Fauveau (1801-1885), nièce de Constance Delapierre.

Félicie de Fauveau fait des choix audacieux en affirmant son indépendance, tout d’abord en choisissant de sculpter et ensuite par ses choix e vie. Elle va rester célibataire toute sa vie, attachée à l’amour de sa vie la Comtesse de la Roche-Jacquelin, en ne dépendant d’aucun mari mais en travaillant avec son frère Hippolyte comme assistant. Elle va s’installer ensuite à Florence où l’aristocratie de l’Europe entière viendra lui commander des œuvres. On sent toute sa passion pour le Moyen-Age, et en particulier pour la Quattrocento italien. 

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

Le premier indice est la ressemblance des deux personnages de l’allégorie avec Félicie de Fauveau elle-même et son frère et assistant Hippolyte. On peut même interpréter la pose comme l’idée que se fait Félicie d’elle-même et du statut d’assistant de son frère.

PORTRAIT DE FELICIE DE FAUVEAU

PORTRAIT DE FELICIE DE FAUVEAU

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine
La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

Photographie d’Hippolyte de Fauveau (1804-1887)

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

Si l’on retient l’hypothèse de la composition familiale, le troisième personnage est la nièce de Félicie de Fauveau, Marie Le Masson (1844-1851) qui repose également dans le cimetière de l’église d’Hautot-sur-Seine.

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine

Le dernier indice est l’ange ou chérubin avec des ailes. C’est l’indice le plus probant, on peut considérer que ce thème est la marque de Félicie de Fauveau depuis le décès de son neveu François Bautte de Fauveau en 1848. On le retrouve d’ailleurs gravé sur le monument de Marie Le Masson.

La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine
La charité ne passera jamais à Hautot-sur-SeineLa charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine
La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine
La charité ne passera jamais à Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 03:55
PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
PHOTOGRAPHIE DE CHRISTELLE MICHEL

PHOTOGRAPHIE DE CHRISTELLE MICHEL

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

Extraits du film l’Ours et la Poupée tourné en 1969

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
photographie Fernande Obselin

photographie Fernande Obselin

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

Le Conseil Municipal du 12 juillet 1979 choisit le nom de Rue des Templiers pour le Chemin Départemental n°51. Le Conseil Municipal du 25 janvier 1980 modifie son choix avec le nom de Rue Saint-Antonin, le sa int patron d’Hautot-sur-Seine. La rue Saint Antonin est la partie du CD 51 située entre l’intersection avec le chemin de la croix blanche vers Sahurs et l’intersection avec le chemin des fossés vers Val de la Haye.

Le Conseil Municipal du  25 mai 2000 examine le projet de traversée de la commune présenté par le CAUE. Le Conseil Municipal du 8 novembre 2000 vote une demande de subventions pour les aménagements du CD 51 sur la base du projet du CAUE, ce projet restera sans suite, faute de financement.

Le 01 janvier 2016, l’entretien de la voirie départementale, dont le CD 51, est transféré à la Métropole Rouen Normandie.

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

 

 

 

 

 

L’emplacement réservé n°9, figurant au Plan Local d’Urbanisme au bénéfice de la Métropole Rouen Normandie, a pour vocation de permettre la réalisation d’un projet de requalification de la rue Saint-Antonin par l’élargissement de la voirie et l’aménagement d’un cheminement piéton sur une surface de 395 m² grâce à l’acquisition d’une bande de 1,5m le long de la voirie existante.

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
la même bâtisse côté rue

la même bâtisse côté rue

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
Partager cet article
Repost0