Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 07:12
LA COMMANDERIE DE SAINTE VAUBOURG

LA COMMANDERIE DE SAINTE VAUBOURG

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
LA COLONNE NAPOLEON
LA COLONNE NAPOLEON
LA COLONNE NAPOLEON
LA COLONNE NAPOLEON

LA COLONNE NAPOLEON

LE BAC DE GRAND COURONNE

LE BAC DE GRAND COURONNE

LA MAISON DU PASSEUR
LA MAISON DU PASSEUR

LA MAISON DU PASSEUR

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon

José Raillot le 17 janvier 2020 : cette grange que j'ai bien connu aussi, se trouvait en bas à droite lorsque l’on monte sur la rue Michon. De mémoire il y a eu pendant très longtemps les abreuvoirs. Mon oncle Guy Gendron avait investi les murs. Mr Rose rentrait chaque soir de cette grange avec l’habit de circonstance, les bottes caoutchouc, le couvre chef et surtout le collier en bois qui épousait ses épaules où il mettait ses brocs à lait. Chaque soir il s'arrêtait chez ma grand mère vers 8 h 45 - 9 h 15, il fallait l’attendre le client ... et c’était les trios de boites de pâté William Saurin avec la petite clef minuscule pour ouvrir, le gruyère râpé par la grand mère et encore un «tiot» truc. Chez ce genre d’hommes on soupe mais ne mange pas. Moi « petiot » je pensais que tout le mois il ne se changeait pas et surtout qu’il gardait jour et nuit ses bottes. C’était un homme que nous respections et qui faisait l’admiration de chacun. La vie la nature c'était lieu.

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
LA GRANGE DIMIERE

LA GRANGE DIMIERE

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
MONUMENT OFFERT PAR LOUIS LEZURIER DE LA MARTEL

MONUMENT OFFERT PAR LOUIS LEZURIER DE LA MARTEL

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
LE PARKING FORD

LE PARKING FORD

LE PARKING FORD

LE PARKING FORD

Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Nos voisins du Val de la Haye et leur colonne Napoléon
Partager cet article
Repost0

commentaires