Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 05:06
Dans son bureau à la Préfecture de Seine Maritime en 1972 puis chez elle à la retraite
Dans son bureau à la Préfecture de Seine Maritime en 1972 puis chez elle à la retraite

Dans son bureau à la Préfecture de Seine Maritime en 1972 puis chez elle à la retraite

Fernande OBSELIN (1909-1986) a photographié Hautot sur Seine et ses environs de 1959 à 1981. Elle était la fille unique de Moïse OBSELIN qui tenait un café à proximité de la Mairie.

Employée à la Préfecture, Fernande OBSELIN photographiait plantes, paysages et bâtiments. Amoureuse de son environnement elle écrivait aux élus pour protester contre la destruction du patrimoine végétal. Elle cherchait à connaitre les secrets des vieilles pierres.

Ce blog lui est consacré et cherche à mettre en perspective ses photos des années 60 et 70, période qui voit la fin des fermes et la transformation du village d'Hautot sur Seine du rural vers le péri urbain.

RIGADINE dans le jardin de Fernande
RIGADINE dans le jardin de Fernande
RIGADINE dans le jardin de Fernande

RIGADINE dans le jardin de Fernande

Liberté Dimanche du 11 janvier 1976, article de Roger Parment :

Fernande Obselin se bat toute seule à Hautot-sur-Seine pour sauver le paradis des oiseaux de Sahurs. Ce paradis borde la Seine, le long des prairies menacées par le Port Autonome de devenir des chambres de dépôt pour les produits de dragage. De l’autre côté du fleuve, La Bouille-Caumont, leurs collines, leurs jardins, leurs maisons blanches et les voitures qui vont et viennent entre Duclair et le secteur industriel.

« Le paradis des oiseaux, dit Fernande Obselin a été dénommé ainsi par l’artiste peintre Marcel Peltier. Les passereaux y ont trouvé un oasis, un terrain de repos sur leur circuit de migration. Les enfants y viennent étudier la faune, la flore et naturellement les oiseaux »

Fernande Obselin appartient à différentes sociétés de défense de l’environnement, mais c’est seule qu’elle entend surtout se battre, étant convaincue que la volonté d’une personne vient parfois davantage à bout des difficultés que les palabres d’un groupe. Sans mésestimer les efforts des autorités municipales, bien au contraire, Fernande Obselin embouche donc les trompettes de l’espérance pour protéger le site qui lui est cher. Elle ne marchande ni son temps, ni les initiatives. Elle a alerté Jean Dorst, directeur du Muséum National à Paris et écrit aux spécialistes de ces problèmes au « Parisien Libéré ». Enfin comme d’habitude, Fernande Obselin nous a motivés une fois de plus.

« La commission départementale des sites, nous écrit-elle, ne comprend qu’une seule femme, Melle Elisabeth Chirol. Depuis 1929, la commission comprend toujours les mêmes autorités en fonction. Ne pourrait-on élargir la constitution de cette commission ? »

Parfois, Fernande Obselin rime quelque supplique :

« Gentil chemin

Plein de fraicheur

N’y passe plus le marin

N’y passe plus le pêcheur

Bien entendu, on peut imaginer que le chasseur épargne oiseaux. On ne meurt pas au paradis. On y entre pour l’éternité.

RIGADINE à côté du bac d'Hautot sur Seine

RIGADINE à côté du bac d'Hautot sur Seine

Fernande OBSELIN se déplaçait pour prendre ses photos avec RIGADINE, sa Citroen 2 CV

L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)

LE JARDIN DE FERNANDE OBSELIN

L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)

LA CHAPELLE D'HAUTOT SUR SEINE

L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)

CES JEUNES A MOBYLETTE QUI FONT DU BRUIT SOUS LA FENETRE DE FERNANDE

L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)

LES TRAVAUX SUR LA MAISON DE FERNANDE

L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)
L'univers de Fernande Obselin (1909-1986)

FERNANDE OBSELIN EN 1928 ET EN 1945

Sépulture de Fernande Obselin, cimetière d'Hautot sur Seine

Sépulture de Fernande Obselin, cimetière d'Hautot sur Seine

Partager cet article
Repost0

commentaires