Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 03:29

 

Le Conseil Municipal d’Hautot-sur Seine du 21 septembre 1817 délibère sur la réglementation de l’usage des prairies (vaine pâture) et du transport des bestiaux, la délibération est suivie de l’arrêté préfectoral. Cela concerne plus particulièrement les « Près d’Hautot » en bord de Seine.

Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime la vaine pâture est un droit d'usage qui permet de faire paître gratuitement son bétail en dehors de ses terres, dans les bords des chemins, les friches, les « terres vaines et vagues », les terres nues de leurs cultures, les bois de haute futaie, les taillis de plus de 4 ou 5 ans et, aussi sur l'ensemble des terres, après la récolte.

Les Conseils Municipaux des 12 septembre 1850, 10 novembre 1850 et du 8 décembre 1850 traite de l’ affaire de Mr de Bonneval pour le droit de passage datant de 1838 qu’exerce la commune sur une portion de terrain appartenant à ce propriétaire, pour accéder à la prairie commune.

Le Conseil Municipal du 10 juin 1867 délibère au sujet de la vaine pâture des prairies d’Hautot (23 ha et 21 ares). La loi du 22 juin 1890 supprime le droit de vaine pâture en France, sauf si le maintien est demandé par le conseil municipal.

Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine

Photographies de Fernande Obselin (1909-1986) prises entre 1961 et 1981

Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine
Les près d'Hautot sur Seine en bord de Seine

Photographies de GEODEV de 2014

Partager cet article
Repost0

commentaires