Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 15:34
La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine
La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine

En 1970 le terrain situé en face de la Mairie est aménagé en parking. En mai 1972 ce qui reste de la meule du moulin du Temple est installée dans le coin nord ouest de la place nouvellement créée.

LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE EN MAI 1972
LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE EN MAI 1972
LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE EN MAI 1972
LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE EN MAI 1972

LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE EN MAI 1972

Le moulin du Temple était en bois, il a disparu à la fin du XIXème siècle. Au début du XXème siècle il subsistait les ailes, une photo familiale existe avec les ailes en arrière plan.

La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine

Vue de Soquence par Fraipont en 1890 (les environs de Rouen) :

DESSIN DE FRAIPONT EN 1890

DESSIN DE FRAIPONT EN 1890

TABLEAU DE NARCISSE BERCHERE EN 1872

TABLEAU DE NARCISSE BERCHERE EN 1872

Il existe une gravure de 1817, où l'on aperçoit le moulin dans l'axe de la grille du château, le chemin neuf créé au début du XVIIIème siècle reliait le château au moulin. (source de la gravure : famille Michon)

La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine

L’INCENDIE DU 22 FEVRIER 1813

 

Ce jour d’hui vingt deux février mil huit cent treize, Adrien DUMENIL adjoint de Monsieur le Maire de la commune de Hautot sur Seine arrondissement de Rouen département de la Seine Inférieure, sur les huit heure du matin au bruit du feu, je me suis transporté sur le triège du Moulin du Temple situé sur la commune du Val de la Haye enclavé dans celle de Hautot ou j’ai trouvé la maison y attenant aux corps du bâtiments ou demeurait le Sieur Emmanuel BAUDRY fermier du dit moulin appartenant à Monsieur LEZURIER DE LA MARTEL où j’ai trouvé tout le corps du bâtiment emflambé par le feu sans qu’il ai été possible de l’éteindre malgré une multitude de peuple qui s’y sont porté pour donner du secours.

Pour absence de Mr le Maire du Val de la Haye j’ai prix des informations pour savoir et découvrir comment le feu avait pris à ce bâtiment. Le dit BAUDRY nous ayant déclaré qu’il n’y avait eu nullement de feu à la cheminée dans la nuit et même qu’il n’y en avait pas été fait. Du jour, ce qui a été affirmé par le Sieur Pierre PERDRIX pasteur chez LEGUILLON voisin du dit moulin qui sans l’instant sortait de chez le dit Sieur BAUDRY et pour Julie DURAME femme DELANOS aussi voisine qui était, lorsque le feu a pris et leur déclaration porte que tout ce qu’ils se sont aperçu est que la flambée a commencée à sortir par le derrière en face d’une croisée au proche de la cheminée auquel y avait autour de cheminée un tas de foin et une charpente du bois très ancien enclavé contre la dite cheminée auquel on pourrait présumer vu feu gardé de pair quelque temps c'est-à-dire quelques heures, quoique cependant la cheminée étant construite dans son bas en maçonnerie et par le haut en brique, après tout les informations prises, je n’ai trouvé aucune preuve de la cause du feu.

Cependant, en outre le dit Sieur Emmanuel BAUDRY et sa femme fermière du dit moulin ont déclaré qu’ils avaient été menacés du feu par le Sieur Charles LEQUÊNE ancien propriétaire du dit moulin, et même par un de ses enfant, en disant que le moulin ne se vendrait pas et qu’ils y mettraient plutôt le feu, mais pourtant en ce moment ils n’avaient aucune connaissance de l’avoir vu dans les environs.

En foi de quoi j’ai rédigé le présent, sur ce qu’il m’a été requis par le Sieur Jacques VILLEROY jardinier de Monsieur LEZURIER DE LA MARTEL pour servir et valoir à ce qu’il appartiendra. A HAUTOT les jours et an tel que dessus. DUMENIL Adjoint.

LES INSTALLATIONS DISPARUES ET LE MOULIN DU TEMPLE A HAUTOT SUR SEINE
LES INSTALLATIONS DISPARUES ET LE MOULIN DU TEMPLE A HAUTOT SUR SEINE
LES INSTALLATIONS DISPARUES ET LE MOULIN DU TEMPLE A HAUTOT SUR SEINE

LES INSTALLATIONS DISPARUES ET LE MOULIN DU TEMPLE A HAUTOT SUR SEINE

Le rapport de 1813 pourrait laisser croire à l’existence de deux moulins, il doit s’agir d’installations séparées situées au Rouage. Le cadastre Napoléonien a été publié en 1812, on trouve des versions avec le bâtiment en 1812, puis sans le bâtiment supposé en 1822 lors du rattachement du hameau du Rouage à la commune de Hautot sur Seine. Les BAUDRY sont une dynastie de meuniers qui affermaient différents moulins en aval de Rouen sur les deux rives de la Seine.

La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine

La carte de Cassini qui date d’environ 1750 n’indique que deux moulins dans la zone sud de la boucle de Roumare, celui du Temple à Hautot sur Seine et celui de Sahurs.

La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine

Sur la plus ancienne représentation du moulin qui est une estampe du XVIIème siècle, le moulin est mentionné conne étant LE MOULIN DE SOQUENCE PRES HAUTOT. La vue est prise dos à la forêt de Roumare en direction des Essarts comme le montre la photo prise dans les années 70 après la construction du gite en forme de moulin faite à proximité de l'emplacement du moulin disparu.

La meule du moulin du Temple à Hautot sur Seine
Partager cet article
Repost0

commentaires