Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 05:01
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine

 

Quevilly Espace Images 12 mai 2014 : Fête des plantes

Christiane Soudé la présidente du comité des fêtes avait de quoi être ravie. Pour cette nouvelle édition de la fête des plantes, elle a réussi à réunir, pour la première fois  dans l’enceinte du château d’Hautot,  une trentaine d’exposants pour le vide grenier, une quinzaine d’artisans à l’intérieur du bâtiment  ainsi que plusieurs spécialistes des fleurs. A l’image de Raymonde, venue proposer son « Château le petit Puy », un vin rosé léger, c’est un air de fête champêtre qui régnait sur la commune en ce dimanche ensoleillé durant lequel de nombreux visiteurs ont fait le déplacement.

Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine

Infos d’Hautot n°9 printemps été 2005 : Les recettes du Comité des Fêtes

Les ressources financières du comité des fêtes sont constituées de recettes de location de mobilier et e vaisselle, des recettes des opérations d’animation bénéficiaires et d’une subvention de la mairie, 800 € en 2004, en principe affectée exclusivement aux infos d’Hautot. Ce dispositif dans lequel les ressources provenant de la location des meubles et de vaisselle, proposé aux personnes louant par ailleurs le château ou la salle Maurice Brunel, constituent une part non négligeable des recettes du comité des fêtes. Est-ce un bon choix ? D’autres formules étaient envisageables : la perception de cotisations, par exemple, a été écartée. Une autre était de confier tout le matériel à la mairie qui se serait chargée, dès lors, de sa location et aurait, en contrepartie, subventionné le comité de manière plus conséquente. Il nous a semblé que la formule actuelle était bonne et nous avons décidé de la perpétuer  et même de la développer.

Proposer de la location de matériel, c’est alimenter le budget du comité avec l’argent des locataires des locaux communaux, donc au bénéfice de la collectivité. C’est pourvoir, avec ces recettes, comme avec celles récoltées grâce au dévouement des bénévoles lors des opérations d’animation bénéficiaires (foire à tout ou fête des plantes, par exemple), pouvoir investir dans d’autres opérations éventuellement déficitaires au bénéfice des habitants du village, comme le chèque cadeau offert aux jeunes l’année dernière. Et il nous parait plus naturel et légitime d’utiliser au bénéfice des hautotais, des recettes alimentées pour la plus grande partie par des locataires extérieurs au village, que des sommes issues de subvention municipales, c’est-à-dire de leurs propres impôts. Il a été prévu un prix conséquent mais raisonnable pour les personnes extérieures à la commune, et un autre plus bas, plus symbolique, pour les habitants du village, destiné à compenser les frais d’entretien et de renouvellement. C’est donc aussi offrir un service appréciable et particulièrement avantageux pour les habitants de notre village. Bien sûr, il ne sera pas possible de faire bénéficier de ces prix spéciaux des amis ou des membres de la famille non domiciliés dans le village. Nous comptons sur l’honnêteté de tous pour éviter des pratiques de resquille qui ne devraient pas avoir cours. Un système relativement simple de contrat et de caution sera mis en place. Appliqué depuis quelque temps au mobilier du château, il donne satisfaction. En outre, il devrait bientôt être possible de louer également de la vaisselle au château dès que les aménagements de la cuisine seront terminés. C.B.

Foires à tout & Fêtes des plantes à Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0

commentaires