Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 16:31

Dans le cimetière de la chapelle d’Hautot-sur-Seine, au sein du carré des barons de la Martel créé en 1838, se trouve une parcelle avec la tombe d’une enfant, entourée des tombes de ses parents :

 

Ci-git

Françoise Emma de FAUVEAU Veuve de Mr LEMASSON

Née à Paris le 27 mars 1809

Décédée à Louviers le 31 décembre 1889

Dieu bénit ceux qui pleurent parce ce qu’ils seront consolés

 

Marie LEMASSON

Née le 11 mai 1844, morte le 11 février 1851

La douleur nous reste, que notre ange nous dirige

 

Ci-git

Ambroise Annibal LEMASSON

Né à Rouen le 23 avril 1802

Décédé à Louviers le 29 mars 1878

Muni des sacrements de l’Eglise

Dieu pardonne beaucoup à ceux qui n’ont connu la vie que par la souffrance

 

En 1842, Françoise Emma de FAUVEAU habite à Hautot-sur-Seine chez sa grand-mère Mme DELAPIERRE, elle est la nièce du Baron de la Martel, ancien Maire de Rouen et ancien Maire de Hautot-sur Seine. Le 17 octobre 1842, elle épouse à Hautot-sur Seine, Annibal Scipion LEMASSON, négociant en coton et filateur à Déville les Rouen, demeurant à Rouen.

L'ange d'Hautot-sur-Seine

Mariage d’Annibal Scipion LE MASSON  et de Françoise Emma de FAUVEAU à Hautot sur Seine le 17/10/1842 :

Du dix septième jour du mois d’octobre l’an mil huit cent quarante deux à onze heures du matin : Acte de mariage de Monsieur LE MASSON Annibal Scipion, âgé de quarante ans, né à Rouen le vingt trois avril mil huit cent deux, propriétaire demeurant à Rouen, veuf en premières noces de dame LE CARON Rose Eulalie, décédée à Rouen le quatre avril mil huit cent quarante deux ; et demoiselle de FAUVEAU Françoise Emma, âgée de trente trois ans, née à Paris le vingt sept mars mil huit cent neuf, propriétaire, demeurant en cette commune, fille majeure de feu Monsieur de FAUVEAU Alexandre Anne François, décédé à Besançon, département du Doubs le vingt quatre octobre mil huit cent vingt six et de dame DE LA PIERRE Anne Hyppolite, demeurant à Florence, Grand Duché de Toscane (Italie). Les publications de mariage ont été faites la première le vingt cinq septembre dernier et la seconde le deux octobre présent mois par deux jours de dimanche à dix heures du matin tant en cette Mairie qu’en celle de Rouen et affichés aux termes des articles soixante trois et soixante quatre du code civil sans opposition. Les futurs conjoints ont produit et déposé 1° leurs actes de naissance, 2° les actes de décès de leurs pères, 3° l’acte de décès de dame LE CARON Rose Eulalie première épouse de Monsieur LE MASSON Annibal Scipion, 4° le consentement authentique de dame de FAUVEAU Alexandre Anne François née DE LA PIERRE Anne Hyppolite et 5° le certificat de Monsieur le Maire de Rouen constatant que les publications de ce mariage, ont eu lieu en la Mairie de cette ville, le tout en bonne forme, la mère du futur à ce présente et consentante, après lecture faite par nous aux termes de la loi de toutes les pièces mentionnées ci-dessus ainsi que du chapitre six du titre cinq du code civil intitulé du mariage, article deux cent douze et suivants, les dits comparants ont déclaré prendre en mariage, l’un demoiselle de FAUVEAU Françoise Emma, et l’autre Monsieur LE MASSON Annibal Scipion. En présence de Messieurs ANFRYE Nicolas, propriétaire, demeurant à Rouen âgé de soixante dix ans, de LE MASSON Alphonse Achille propriétaire, demeurant à Rouen, âgé de trente neuf ans, de LEZURIER Louis, Baron de la Martel, officier de la Légion d’Honneur, propriétaire, demeurant en cette commune, âgé de soixante seize ans et de HUE Pierre propriétaire demeurant à Rouen. Ensuite de quoi, nous, MAZIER Charles Dominique, maire de cette commune faisant les fonctions d’officier public de l’état civil, avons prononcé qu’au nom de la loi les dits époux sont unis en mariage et après lecture faite, en présence de tous, ils ont signé avec nous ainsi que les témoins le présent acte fait double, dans le local ordinaire de la Mairie, où le public a été admis. NB : Louis LEZURIER était également témoin au mariage d’Alexandre FAUVEAU et d’Anne DELAPIERRE à Canteleu le 10 frimaire an VIII (01/12/1799).

 

De ce mariage célébré à Hautot en peine crise municipale, nait à Rouen en 1844, Marie, enfant unique.

 

Naissance de Marie Françoise Alzire Alphonsine LE MASSON à Rouen le 11/05/1844 :

Du treize mai mil huit cent quarante quatre à dix heures et demie du matin. Acte de naissance de Marie Françoise Alzire Alphonsine LE MASSON, du sexe féminin, née le onze de ce mois à six heures et demie du soir au domicile de ses pères et mère Boulevard Bouvreuil n°10 D, fille légitime du Sieur Annibal Scipion LE MASSON, âgé de quarante deux ans, propriétaire et de Françoise Emma DE FAUVEAU, mariés à Hautot sur Seine de cet arrondissement le dix sept octobre mil huit cent quarante deux. Constaté par nous adjoint au Maire de Rouen, officier de l’Etat Civil délégué, sur la déclaration et présentation à nous faite par le père de l’enfant, en présence des Sieurs Jean Marie Henry PILLORE, âgé de trente six ans, docteur médecin rue porte aux rats n°15 et François Nicolas PINCHON, âgé de cinquante ans, architecte rue des bonnetiers n°43, auquel acte fait double, le père et les témoins ont signés avec nous, lecture faite.

 

En 1851, Marie décède et les épitaphes des trois tombes expriment le ressentiment des parents :

 

LA DOULEUR NOUS RESTE, QUE NOTRE ANGE NOUS DIRIGE

 

Décès de Marie Françoise Alzire Alphonsine LE MASSON à Coulonges le 11/02/1851 :

L’an mil huit cent cinquante et un le onze février à sept heures du matin, par devant nous PIGNY Pierre, maire de la commune de Coulonges canton de Damville Département de l’Eure, sont comparus les sieurs DUGAST Etienne jardinier âgé de cinquante ans, LANETIN Louis aussi journalier âgé de soixante douze ans, ce dernier voisin de la défunte, tous deux domiciliés en cette commune ; lesquels nous ont déclaré que Marie Françoise Alzire Alphonsine LE MASSON âgée de six ans et neuf mois, née en la ville de Rouen le onze mai mil huit cent quarante quatre de Monsieur Annibal Scipion Ambroise LE MASSON, et de Françoise Emma FAUVEAU est décédée ce matin à cinq heures du matin chez ses père et mère en château au dit Coulonges. Après nous être assuré du décès, nous avons rédigé le présent acte que les déclarants ont signé avec nous après qu’il leur en a été fait lecture.

 

Le maire doit ici constater en outre que, sur la démarche des parents il a dressé procès-verbal 1°) de la remise du corps de la défunte pour être transféré à Hautot canton de Grand Couronne arrondissement de Rouen Département de la Seine inférieure. 2°) ensuite procès-verbal de l’état du corps.

Marie LE MASSON est la nièce de Félicie de FAUVEAU née le 24 janvier 1801 à Livourne. Son père, Alexandre de FAUVEAU, s’est marié à Canteleu le 10 frimaire an VIII (01/12/1799) avec Anne, fille de Jean Véry DE LA PIERRE, receveur des douanes à Rouen et de Marie-Archange PALYART, avec laquelle il a quatre enfants, dont Félicie est l'aînée. Sa tante Constance DE LA PIERRE, née le 4 janvier 1776 à Rouen et épouse de Louis LEZURIER de La Martel, est artiste-dessinateur, élève de Jacques-Antoine-Marie Lemoine. En 1851 Félicie de FAUVEAU est installée à Florence, dans un exil d'abord forcé puis volontaire, puisqu'elle y restera jusqu'à sa mort. Elle se consacre pleinement à la sculpture, secondée dans son atelier par son frère Hippolyte qui l'a rejointe dès 1834, avec leur mère et leurs deux sœurs. Elle garde des liens étroits avec les milieux légitimistes : le comte de Chambord lui rendra visite dans son atelier en février 1840. Elle restera de plus très proche de Félicie de Duras qui lui rendra visite à plusieurs reprises lors de ses voyages en Italie, en particulier en 1839, 1847 et 1853, et avec qui elle entretiendra une abondante correspondance.

 

Le tombeau de Marie LE MASSON, reprend la thématique de sa tante Félicie, le sarcophage avec une croix byzantine, au niveau de la tête une gravure d’ange aux ailes repliées que l’on retrouve dans une sculpture de 1852. Si ce n’est pas l’œuvre de l’atelier de Félicie de FAUVEAU situé à Florence, cela en est inspiré, on peut en déduire qu’il en est de sa conception.

L'ange d'Hautot-sur-Seine
L'ange d'Hautot-sur-Seine

L'ange reproduit par Catherine CARON-LANGLOIS

L'ange d'Hautot-sur-Seine
L'ange d'Hautot-sur-Seine

Sculpture de Félicie de Fauveau de 1852 :

L'ange d'Hautot-sur-Seine

Dans les années 1860, Félicie de FAUVEAU se rend à plusieurs reprises à Ussé. Le beau-frère de Félicie de FAUVEAU décède en 1878.

 

Décès d’Annibal Scipion Ambroise LE MASSON à Louviers le 29/03/1878 :

L’an mil huit cent soixante dix huit, le trente mars à midi, en l’hôtel de ville de Louviers, devant nous Léon Edmond MORDRET, maire de cette ville, sont comparus Louis Joseph TIQUET rentier, âgé de soixante six ans, demeurant à Canteleu (Seine inférieure) et Jacques JAMBON commissionnaire de roulage, âgé de cinquante un ans, demeurant à Louviers, lesquels nous ont déclaré que hier à sept heures du soir, est décédé en son domicile situé en cette ville faubourg Saint Jean, Annibal Scipion Ambroise LE MASSON, propriétaire né à Rouen (Seine inférieure) âgé de soixante quinze ans, fils de feu Martin Ambroise LE MASSON et de feue Françoise Adélaïde GOUELLE, époux de Françoise Emma DE FAUVEAU, mariés à Hautot, canton de Grand Couronne (Seine inférieure) ami des comparants. Fait double, après nous être assuré du décès, les comparants ont signé avec nous, lecture faite.

Félicie de FAUVEAU meurt à Florence le 12 décembre 1886, à l'âge de 85 ans, et sa sœur décède le 31 décembre 1889 à Louviers.

 

Décès de Françoise Emma DE FAUVEAU veuve LE MASSON à Louviers le 31/12/1889 :

L’an mil huit cent quatre vingt dix, le deux janvier à neuf heures du matin, en l’Hôtel de Ville de Louviers, devant nous Jules Ernest THOREL, Maire et officier de l’état civil, sont comparus Joseph GULLIN, économe de l’hospice de Louviers, âgé de soixante trois ans, et Théophile LEPOISSONNIER employé, âgé de quarante sept ans, tous deux demeurant à Louviers, lesquels nous ont déclaré que le trente un décembre dernier  à sept heures et demie du soir, en son domicile situé en cette ville rue Caroline n°1, est décédée Françoise Emma de FAUVEAU rentière, née à Paris le vingt sept mars mil huit cent neuf, fille de Alexandre Anne François de FAUVEAU et de Anne Hippolyte DE LA PIERRE, décédés, veuve de Annibal Scipion Ambroise LEMASSON, amie des comparants. Après nous être assuré du décès, le présent acte fait double a été signé par les comparants et nous, lecture faite.

L'ange d'Hautot-sur-Seine

Il existe aux archives nationales le dépôt du fonds Félicie de FAUVEAU et des archives familiales qu’il reste à consulter pour établir le lien entre la tombe de Marie LE MASSON et l’œuvre de Félicie de FAUVEAU.

Partager cet article
Repost0

commentaires