Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2003 3 31 /12 /décembre /2003 06:28
L'année 2003 à Hautot-sur-Seine

Paris Normandie du 14 janvier 2003 : Un nouveau bureau à la Mairie

Il revenait à Laurent Fabius, ce samedi 11 janvier, de couper le ruban tricolore qui barrait l’entrée du nouveau bureau de la mairie. L’architecte des Bâtiments de France ayant refusé, à juste raison, l’implantation d’un transformateur classique dans le périmètre de protection de l’église, une collaboration efficace entre l’EDF et la municipalité de Hautot a permis, en ajoutant une aile à la mairie, de trouver un local discret pour le transformateur et un bureau à Monsieur le Maire. Après une traversée rapide de cette petite mairie, toute la population s’est retrouvée dans la grande salle du château. En présence de Laurent Fabius, député ; de Marc Massion, sénateur et maire et de Dominique Randon conseiller général, Philippe Lemercier, premier adjoint, a présenté les vœux de la municipalité aux habitants, en rappelant le liste des travaux effectués en 2002.

Le maire Bruno Arriaga, après avoir remercié tous ceux qui œuvrent au développement de la commune a présenté le projet 2003 : « Ce projet se décline sous deux axes : 1) le développement durable par le biais de la carte communale ; 2) l’intercommunalité. Nous travaillons actuellement à la conception d’une convention avec l’agglomération de Rouen afin de préparer notre future adhésion que je souhaite rapide ». Demandant aux habitants de répondre au questionnaire distribué dans tous les foyers, il a évoqué les travaux à entreprendre et terminé en félicitant quatre Hautotais : Jean-Claude Truquer, médaille d’honneur du travail grand or ; Claudine Fortin, médaille d’honneur du travail échelon or ; Philippe Vandererven, médaille d’honneur du travail argent et Romain Raillot, qui a obtenu le bac option TES avec mention. Laurent Fabius a conclu cette cérémonie en félicitant l’EDF et la municipalité pour leur collaboration exemplaire : « Nous devons prendre nos décisions, non seulement pour le court terme, mais aussi en pensant à l’avenir, à nos enfants et aux générations futures ».

L'année 2003 à Hautot-sur-Seine
L'année 2003 à Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 10 février 2003 entérine la cession de l’ancienne salle des fêtes, sis 56 rue Saint Antonin pour un prix de 47 855 € suite au désistement du précédent attributaire.

Le Conseil Municipal du 10 février 2003 délibère sur le classement de 2 946 m de voie communale portant la longueur des voies classées à 5 859 m avec l’intégration des lotissements du Buisson et des Terres Quemines et avec l’ajout au répertoire des rues de l’ancien vignoble, du Moulin du Temple et des Fendanges.

Le Conseil Municipal du 10 février 2003 donne son accord de principe pour adhérer à la CAR (Communauté d’Agglomération de Rouen).

Le Conseil Municipal du 28 mars 2003 vote le budget qui comprend en investissement la réparation des souches de cheminées du château (mairie annexe) pour 52 000 €.

Le Conseil Municipal du 20 juin 2003 confie le classement des archives communal à un agent contractuel.

Melle Chrystèle BELLAMY succède à M. Laurent CLOAREC comme directrice de l’école Maurice Genevoix.

Infos d’Hautot n°6 de l’automne 2003 : départ réussi à l’école

Les locaux de l’école, après une cure de jouvence effectuée par les employés communaux, ont pu accueillir la nouvelle directrice Madame Bellamy. Bien entendu, l’équipe municipale et moi-même lui souhaitons la bienvenue dans notre village. Les élèves sont également de retour à l’école, même si les CM2 de l’année dernière nous ont quittés pour d’autres horizons. Cette année, Madame Vassout et les 20 élèves de maternelle pourront bénéficier du matériel informatique acquis par la commune avec l’aide de l’Etat et du département. Bonne rentrée à tous. Le Maire Bruno Arriaga

Le Conseil Municipal du 20 octobre 2003 décide d’adhérer avec Sahurs et Saint-Pierre-de-Manneville à la Communauté d’Agglomération de Rouen. Les compétences transférées sont les déchets managers, l’assainissement et les transports en commun.

Repas des Anciens de l’année 2003 : UNE PREMIERE !!!

Infos d’Hautot n°7 du printemps 2004 : rencontre entre générations au château d’Hautot-sur-Seine

« En voilà une bonne idée ! » Cette formule peut à elle seule traduite l’impression de tous les participants à la journée organisée au château d’Hautot-sur-Seine ce dimanche par le CCAS. Réussir à associer les «  Anciens » et les jeunes adultes dans de la commune dans une journée festive, telle était l’idée de Bruno Arriaga, maire. Initiative justement saluée par Marc Massion, sénateur, et encouragée par Dominique Randon, conseiller général. Parmi les convives, on pouvait reconnaître la doyenne, Joséphine, aussi souriante et vive que centenaire, le doyen, Alphonse, toujours enjoué, la mamie couvant des eux son petit fils endimanché, bien timide au début, le papy, conseillant une petite voisine dans le service des assiettes, l’un reconnaissant, malgré sa cravate, le petit voisin qui fait parfois du stop, l’autre, découvrant la petite jeune fille qui habite la maison du vallon depuis déjà trois ans ... Voilà ; les grands ados de la commune, tous volontaires ont accepté de servir bénévolement le repas des Anciens, assurément moins traditionnel que d’habitude. Ils ont aussi accepté l’invitation de partager ce repas à la même table que leurs aînés. Pour l’aspect pratique, l’une se rappellera que les assiettes étaient vraiment chaudes, un autre aura appris à servir le vin, celui-là se souviendra du nom des fromages, peut être même de leur région d’origine, celui-ci saura utiliser les bonnes fourchettes … La convivialité, quelque peu cérémonieuse au début, est devenue quasiment joyeuse quelques plats fins plus tard. Mais les convives ont aussi partagé d’autres nourritures : respect, compréhension, bienveillance, sympathie … propices à conforter la cohésion entre générations. Si l’on en croit l’avis unanime exprimé dans les « c’était vraiment réussi ! » objectif atteint !

L'année 2003 à Hautot-sur-Seine

Lors du Conseil Municipal du 12 décembre 2003, suite à la procédure d’enquête publique, la Carte Communale est approuvée par le conseil. Elle intègre une étude sur les cavités. La commune est divisée entre une zone U constructible et une zone N inconstructible à l’exception d’adaptation de l’existant.

L'année 2003 à Hautot-sur-Seine

Vue aérienne d’Hautot-sur-Seine de 2003

Dans les travaux effectués en 2003, on trouve la reprise complète de la toiture et des descentes de gouttières de la salle Maurice Brunel pour 20 000 €, la reprise des quatre cheminées du château pour 19 000 €, le remplacement de la chaudière et le tubage de la cheminée utilisée pour la chaudière du château.

Partager cet article
Repost0

commentaires