Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 05:14

Frédéric Sanchez, né le 29 août 1961 à Oran, est un homme politique et diplomate français, membre du Parti socialiste, Maire du Petit-Quevilly de 2001 à 2019 et Président de la Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe devenue en 2015 Métropole Rouen Normandie du 23 juin 2012 au 10 septembre 2019.

La métropole a été mise en place le 1er janvier 2015 par la loi avec d’importants transferts de compétence, dont l’urbanisme et la voirie. La mise en place entraine des difficultés techniques ayant des incidences financières qui vont mettre deux ans à être régler. Pour une petite commune, ayant un seul agent administratif, c’est une charge de travail supplémentaire pour les élus (*).

 

Les conseillers communautaires d’Hautot-sur-Seine sont successivement :

 

 

 

 

 

 

Jean-Bernard SEILLE

de 2010 à 2014

 

 

 

 

 

Alain LANGLOIS

de 2014 à 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A ces difficultés  s’ajoute deux réalisations métropolitaines non consensuelles (panorama XXL, construction du 108) et une gouvernance controversée telle que décrit ci-dessous en août 2019 par le Maire de Bihorel Pascal Houbron : « Nous sommes un certain nombre à penser que Frédéric Sanchez a failli dans la recherche d’équité entre les communes et que la solidarité ne s’exerce pas de la même manière dans tous les domaines. Il a souvent cherché à imposer son point de vue en pesant fortement sur les décisions des Maires qui n’avaient pas obligatoirement la même idée que lui ».

Visite n°1 du Président de la CREA à Hautot-sur-Seine du 14 mai 2013

Cette visite des réalisations subventionnées par la CREA sur 4 communes de la boucle, se concrétise à Hautot par un arrêt de quelques minutes pour montrer la bas de la rue du Rouage, on ne rentre même pas dans la mairie, mes collègues du conseil et moi-même l’avons très mal pris.

Vœux du 11 janvier 2014 seule cérémonie des vœux avec la présence de Frédéric Sanchez

Visite n°2 du Président de la Métropole à Hautot-sur-Seine du 2 avril 2015

Cette tournée est mieux organisée, elle comprend une visite des réalisations, mais elle ne prévoit pas de réunion de travail. La couverture médiatique est faible, limitée au correspond de Paris Normandie présent devant le château d’Hautot sur Seine. Pour Hautot  cela concerne le remplacement des fenêtres du deuxième étage du château cofinancé par la Métropole et d’évoquer la difficulté d’entretenir le patrimoine ancien.

Photographies de Fromentin de gauche à droite : 

Jean-Pierre PETIT maire de Quevillon (1989) ; Hubert SAINT maire de Saint-Martin-de-Boscherville (1995) ; Alain LANGLOIS adjoint à Hautot-sur-Seine ; Jacques DAMIEN maire d’Hénouville (2014) ; Jean-Bernard SEILLE maire de Hautot-sur-Seine (2010) ; Frédéric SANCHEZ président de la Métropole-Rouen-Normandie ; Dominique MERIEULT adjointe à Sahurs ; Nelly TOCQUEVILLE maire de Saint-Pierre-de-Manneville (2001) ; Etienne HEBERT maire du Val-de-le-Haye (2008) et Thierry JOUENNE maire de Sahurs (2014).

Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)

Dans la perspective des prochaines élections municipales, la Tribune «  Demain Rouen, notre Métropole ! » parait dans le Paris Normandie du 16 mai 2018, et j’en suis un des 30 premiers signataires. Suite à cette publication je suis invité à Petit-Couronne par Démocratie 2000, succédant comme invité à Frédéric Sanchez.

Le Président de Démocratie 2000 vous informe d’une modification de l’ordre du jour de la réunion de demain mercredi 30 mai 2018 à 19h30, centre des Tourelles, rue W. Churchill à Petit-Couronne. Démocratie 2000 aura le plaisir d’accueillir Monsieur Jean-Bernard SEILLE pour évoquer avec nous « Le développement de la Métropole, Quel avenir sous l’angle des petites communes ? Vous espérant nombreux et au plaisir de vous retrouver, amicalement.

 

Au cours de cette réunion je reprends un argumentaire préparé dans le contexte de la tribune du 16 mai :

1) Eviter de se retrouver avec des projets non consensuels qui nuisent à la perception de la métropole (panorama XXL, siège à l'entretien difficile et sans parking, projet de passerelle piéton.

2) Définir une stratégie d'avenir (à un moment on était sur le tout tourisme dans une ville ou il faut beau six semaines par an !).

3) Eviter des opérations qui s'apparentent à la de la communication comme la COB21 lancé sans consultation des associations de défense de l'environnement.

4) Recentrer la métropole sur ses compétences et la proximité, revoir le mode actuel de demande d'intervention des habitants.

5) Revoir la gouvernance : fin de la communication descendante, fin du contrôle politique ancien monde (les restes de la Fabiusie), fin de la dyarchie.

6) Supprimer la direction des petites communes qui fait doublon avec les pôles de proximité et qui n'est que du contrôle politique.

7) Mettre les directions de proximité au service des communes (c'est le cas dans la pratique mais pas comme il faudrait dans la présentation), c'est à améliorer par des groupes de travail de secteur.

Le 27 septembre 2018, le hasard fait que je suis sondé par BVA sur la Métropole Rouen Normandie et la politique de Frédéric Sanchez, cela permit de ressortir mon argumentation. 

Visite n°3 du Président de la Métropole à Hautot-sur-Seine du 7 mai 2019

Cette fois-ci, la réunion rentre dans le cadre d’un projet de planification des travaux d’aménagement réalisés par la  Métropole. Il s’agit d’une véritable réunion de travail. J’évoque la mise en place d'un cheminement doux, via le parc du château, estimant d'un commun accord que la création d'un trottoir sur un côté de la rue Saint Antonin n'est pas réaliste sur la période 2020-2026. Cela permettrait d'avoir un passage large que vélos et poussettes pourraient emprunter via le chemin des écoliers et derrière le bâtiment de l'école maternelle où actuellement c'est plus un passage de fortune.

Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)
Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)

En juillet 2019, Frédéric Sanchez retourne à sa carrière diplomatique et quitte totalement la vie politique pour devenir Consul Général de France à Québec. Je suis allé à son pot de départ au 108, siège de la Métropole, pour savourer l’instant.

Mes souvenirs de Frédéric SANCHEZ Président de l’intercommunalité (2012-2019)

(*) Les transferts de compétences au 1er janvier 2015 créent des restes à réaliser suspendant le versement du solde du Fonds d’Aide à l’Aménagement pour la réfection du chemin de la Croix Blanche et de la rue des Fendanges jusqu’à fin 2015, le paiement par la Métropole de la facture du solde du contrat de maintenance de l’éclairage public jusqu’à début 2017 et ne précisant pas les rôles respectifs de la commune dotée d’une « carte communale » et de la Métropole en matière d’instruction des autorisations du droit des sols.

Partager cet article
Repost0

commentaires