Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2022 6 31 /12 /décembre /2022 15:53
L'année 2022 à Hautot-sur-Seine

En raison de la crise sanitaire, la cérémonie des vœux, programmée le 8 janvier 2022, est annulée.

L'année 2022 à Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 17 février 2022 valide un plan de rénovation de la « maison de l’école ». Le bâtiment remis aux normes actuelles est destiné à être mis en location.

Le 17 mars 2022, Haropa Port, annonce avoir retenu l'entreprise AKS, venue des Emirats arabe unis et spécialisée dans le sucre, pour s'implanter sur le site de la Plateforme industrielle de Grand-Couronne-Moulineaux. La nouvelle entraine une levée de bouclier des élus locaux, la mobilisation de l’association de défense des berges de Seine et le vote de motions dont Hautot-sur-Seine le 31 mars.

Paris Normandie du 21/03/2022 : Du sucre qui laisse un goût amer dans la boucle

L’annonce d’un projet d’usine à sucre situé entre Grand-Couronne et Moulineaux, jeudi 17 mars 2022, a fait vivement réagir les maires des communes de la boucle de Seine, situées en face sur la rive opposée.

« Absolument inimaginable qu’un tel projet aussi impactant pour nos habitants puisse être travaillé, pire, validé sans que les maires des communes concernées en soient informés.» Quatre jours après avoir commenté sur sa page Facebook la possible construction d’une nouvelle usine de production de sucre blanc de la société Al Khaleej Sugar (AKS) entre Grand-Couronne et Moulineaux l’inquiétude de Thierry Jouenne, maire de Sahurs, commune de la rive droite n’est pas retombée. « Les impacts environnementaux seront forts, à l’évidence, sur la qualité de vie. Compte tenu de ce qu’on sait, on ne peut pas dire qu’on est très satisfait », euphémise-t-il lundi 21 mars 2022. «  A Sahurs ça a fait parler tout le week-end, l’association de défense des berges de Seine est vent debout. La semaine précédente, il y a eu une réunion à La Bouille qui avait pour objet un projet de restauration d’une peupleraie située entre la Bouille et Moulineaux [rive gauche, NDLE], où le port a déversé ses boues de dragage pendant des années ; une peupleraie située juste en aval du site retenu pour la sucrerie. Le port a dit qu’il n’y avait pas de projet, en tout cas il n’en a pas parlé. »

Et ce n’est pas Nicolas Amice, son homologue de la commune voisine de Saint-Pierre-de-Manneville, située en aval, qui dira le contraire. « Très en colère. Je découvre dans la presse qu’une usine sucrière va s’implanter à quelques encablures de chez nous, en face de Sahurs. La plus grande d’Europe ! Evidemment génératrice de bruits, d’odeurs, ce qui aura un impact considérable sur notre belle boucle. AUCUNE information du Port de Rouen alors que le travail a commencé il y a plusieurs mois. Est-ce comme cela que l’on considère les petites communes ? La Bouille en lice pour être le village préféré des Français … Comptez sur nous … », a-t-il posté vendredi soir. Le maire d’Hautot-sur-Seine, située en amont, est sur la même ligne, selon Thierry Jouenne.

Outre le fait que l’usine - « des cheminées avec de la vapeur d’eau » - serait située juste en face du hameau accueillant l’église de Sahurs et un château, le tout étant classé au titre du paysage, l’édile fait valoir les odeurs douceâtres « assez désagréables à terme », les rejets (en matière organique consommatrice d’oxygène dans l’eau) et l’impact environnemental lié au trafic routier pour amener les betteraves depuis le Calvados et l’Eure.

De l’autre côté du fleuve, Frédéric Le Goff, maire de Moulineaux, a lui aussi commenté lundi la nouvelle sur Facebook, apprise a veille de son annonce. S’il voit l’arrivée de cette industrie comme « la possibilité de donner une seconde vie au site Renault » et de créer des emplois, « il y a un point très important qu’il ne faut pas oublier ! Le transport des betteraves », poursuit-il. Et d’annoncer qu’il restera vigilant lors des futures réunions. La question de l’emploi est aussi celle que retient Julie Lesage, maire de Grand-Couronne et membre du bureau métropolitain, prévenue elle, une semaine avant l’annonce. Des créations d’emplois également saluées par Laurent Bonnaterre, maire de Caudebec-lès-Elbeuf et en campagne pour la députation, qui note néanmoins la différence de traitement réservé par la majorité métropolitaine aux camions prévus pour Amazon. En cas d’accord entre Haropa et AKS, l’usine pourrait démarrer en 2025.Sylvain Auffret

Le Comité des Fêtes d’Hautot-sur-Seine met à jour ses statuts lors de son assemblée générale du 18 mars 2022. L’objet de l’association devient : Procurer à la jeunesse du pays des fêtes récréatives, sportives, etc., permettre aux jeunes de développer leur talent, donner une aide pécuniaire.

A l’approche des élections présidentielles, « c’est le retour des jours heureux ». Les restrictions sanitaires sont levées et les manifestations communales reprennent :

Fête des plantes et foire à Tout le 27 mars 2022

L'année 2022 à Hautot-sur-Seine
L'année 2022 à Hautot-sur-Seine

Le 23 avril 2022, le Maire prend un arrêté municipal portant interdiction absolue d’accès à la cour sud du château suite à l’endommagement d’une cheminée, le temps de sécuriser la toiture. La réfection en maçonnerie de la cheminée du château reste à faire.

Une mise à jour du plan cadastral est entreprise à partir du 5 mai 2022 par le Pôle de Topographie et de Gestion Cadastrale de Seine-Maritime. Les propriétaires fonciers sont invités à fournir toutes indications propres à faciliter le recensement des changements intervenus depuis la dernière mise à jour.

Exposition du club des peintres d’Hautot-sur-Seine les 21et 22 mai 2022

Le Conseil Municipal du 24 mai 2022 donne un accord de principe à la cession au bailleur social LOGEAL de quatre logements des communs du château via un bail emphytéotique établi pour cinquante ans.

Kermesse de l’école Maurice Genevoix le 17 juin 2022

Petit journal d’Hautot n°7 de juillet 2022 : Les anciens combattants

En ce début d’année et suite à une période problématique d’interdiction de réunion, la section des Anciens combattants de nos trois communes, Sahurs, Saint-Pierre-de-Manneville, Hautot-sur-Seine, s’est réunie en assemblée générale. Depuis six ans, M. Jean Simon était à la présidence mais, pour des raisons personnelles, il a présenté sa démission en tant que Président. M. Michel Bourdeau a également demandé à ne pas être reconduit en tant que secrétaire. En tant que porte-parole du nouveau bureau, Louis Nothias, président, Edith Nothias, trésorière, Jean Simon, secrétaire, sont ravis de participer à la vie de nos trois communes et feront de leur mieux pour perpétuer, avec l’aide de tous, la mémoire des conflits contemporains. Nous rappelons que l’adhésion est possible pour les anciens combattants comme pour les OPEX et tout citoyen sympathisant. Nous espérons vous voir nombreux et nombreuses à notre prochaine manifestation pour le repas du 11 novembre.

L'année 2022 à Hautot-sur-Seine
L'année 2022 à Hautot-sur-Seine

La limitation de vitesse à 30 km/h est étendue à l’ensemble de la commune avec l’instauration d’une zone 30. Extrait du Petit journal d’Hautot n°7 de juillet 2022, le mot « zone » signifie un espace public dans lequel la vitesse modérée des véhicules permet de préserver la vie locale, il s’agir bien d’un espace et non pas d’une voie, donc les rues adjacentes aux rues du Rouage et des Fendanges sont également dans la zone 30.

Au cours de l’été, la rénovation de la cour de l’école a été engagée, soit la réalisation d’une végétalisation, une protection du hêtre pourpre par un caisson et la mise en place d’une terrasse à proximité du préau. Le chemin d’accès au château a fait l’objet d’une réfection financée par la commune. Une section de la rue des Fendanges a été mise en enrobé entre l’embranchement de la rue de l’Ancien Vignoble et l’embranchement de la rue Lézurier de la Martel sur financement métropolitain.

Le conseil municipal se réunit le 25 août 2022 afin de donner congé au restaurant « chez Tonton » à six mois de l’échéance du bail commercial de ce commerce installé dans un local communal. En fin d’année un expert est nommé pour évaluer le montant de l’indemnité d’éviction.

Le 1er septembre 2022 voit la mise en place du nouveau réseau astuce de la Métropole. Pour la boucle de Roumare la ligne de bus n°9, allant de Saint-Pierre-de-Manneville à Déville-les-Rouen devient la ligne de bus n°44. Le projet de renforcement avec instauration des passages à heure fixe plus fréquents de la ligne 44 est reporté. La Zone à Faibles Émissions (ZFE) entre en vigueur pour les tous les véhicules ayant des vignettes Crit'Air 4, 5 ou non classés, interdisant leur accès à Rouen et aux communes alentour. Ce même jour la Trésorerie de Grand-Couronne ferme ses portes, un accueil de proximité est organisé au service de gestion comptable à Mesnil-Esnard avec une antenne à Grand-Quevilly.

L'année 2022 à Hautot-sur-Seine

Le 1er octobre 2022 au château d’Hautot-sur-Seine, Céline BRULIN sénatrice PCF de la Seine-Maritime remet la médaille d’honneur communale « Or » à Alain LANGLOIS pour quarante années de dévouement en tant qu’élu municipal. « J’ai fait ça pour rendre service » dixit l’élu à Paris-Normandie. Conseiller municipal de 1977 à 1996 et depuis 2001, il est 2ème adjoint de 1995 à 1996 de Jean-Claude MARTEL-BAUSSANT et 1er adjoint d’Alain GAUDEFROY-DEMOMBYNES (2008-2010), Jean-Bernard SEILLE (2010-2020) et Jean-Louis ROUSSEL (depuis 2020).

En octobre 2022 le collectif « DU FILO'R À RETORDRE » se forme sur la boucle de Roumare pour réclamer une amélioration du service de transport à la demande FILO'R. Suite à une enquête de satisfaction menée par le collectif, une réunion publique se tient le 21 novembre au Val-de-la-Haye en présence des élus locaux.

En novembre 2022, dans le cadre des travaux d’accessibilité, la rampe d’accès PMR de la mairie est réalisée.

Le Conseil Municipal du 8 décembre 2022, avant le début des débats, se recueille en mémoire d’Alain Gaudefroy-Demombynes, ancien maire de 2008 à 2010, décédé accidentellement le 6 décembre. Ses obsèques sont célébrées le 12 décembre au cimetière d'Hautot-sur-Seine.

Le Conseil Municipal du 8 décembre 2022 a désigné Corinne FOURNIER titulaire et Roger JEAN suppléant comme représentant de la commune au comité de pilotage du site Natura 2000 « Estuaire et Marais de la Basse-Seine ».

Partager cet article
Repost0

commentaires