Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 04:39

Dans la classification des chemins communaux adoptée par le Conseil Municipal du 9 février 1833, le sentier de la croix blanche (pour moitié avec Sahurs) d’une longueur de 250 mètres est le chemin communal n°9. Au cadastre de Sahurs, il s’agit du chemin rural n°12.

Au cadastre de 1970, il apparaît sur celui de Sahurs mais pas sur celui d’Hautot-sur-Seine.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 28 mars 1986 vote des travaux de réfections de la rue de l’école accédant au parking (pour moitié dépendant de Sahurs). Le Conseil Municipal du 10 février 2003, délibérant sur les voiries communales, intègre le chemin de la Croix Blanche commençant à la RD 51 et se terminant à l’entrée de la ferme, en tant que voie communale n°7 d’une longueur de 70 mètres. 

Le parvis devant la ferme du Gruchet a été réalisé en 2008 dans le cadre du lotissement des Traversins.

Lors du Conseil Municipal du 22 octobre 2010, un point est fait sur les travaux en cours réalisés au sein du syndicat d’électrification, en particulier les mats d’éclairage du chemin de la croix blanche.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

Lors du Conseil Municipal du 30 mars 2012, en concertation avec la Commune de Sahurs, il est proposé de programmer les travaux de réfection du chemin de la Croix Blanche (voirie mitoyenne) en 2013 et de faire appel au service commun « voirie » de la CREA. Le Conseil Municipal du 25 juin 2013 approuve le projet de réfection du haut du Chemin de la Croix Blanche. Cette voirie mitoyenne avec la Commune de Sahurs, est particulièrement délabrée. La CREA, la Commune de Sahurs et le SIVU gérant la crèche intercommunale cofinancent les travaux. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise COLAS au printemps 2014 pour un montant estimé à 25 200 Euros TTC.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine

La réfection de la voirie entre l’entrée de l’école et le parvis de la ferme du Gruchet, à cheval sur les communes de Sahurs et de Hautot-sur-Seine, a été réalisé en enrobé en août 2021.

Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Le chemin de la Croix Blanche entre Sahurs et Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 04:39

Dans la rubrique les châtelains

Carte postale de Joelle postée le 13 juillet 1961

Partager cet article
Repost0
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 04:16
Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine
Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

Les portes du chemin de la Croix Blanche

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte du chemin des Fossés

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La grande porte des Farceaux

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte de la rue du Rouage

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte des communs du Château

Les vieilles portes des enclos d’Hautot-sur-Seine

La porte du Centre Technique

Partager cet article
Repost0
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 04:48

Le Conseil Municipal du 20 décembre 1862 approuve le legs de Mme Fizeaux de la Martel comprenant la chapelle privée avec ses ornements, le cimetière, et le « clos sous la vigne centenaire »  d’une superficie de 96 ares, 65 centiares. Le terrain permet d’accéder à la chapelle, via la chaussée d’Hautot. Il sert d’herbage, puis aux festivités de la fête patronale.

La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine

En 1970 le terrain est aménagé en parking, les travaux d’aménagement sont réalisés par la société SOMACO.

Photographie de juin 1973

Photographie de juin 1973

La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine

Le Conseil Municipal du 1er février 1985 décide de nommer la place de la Mairie, place Georges Poullard, père et fils, Maires, sous réserve d’acceptation de la famille. Le 28 juin 1987 la Place Poullard est inaugurée avec l’apposition des plaques. Le Conseil Municipal du 17 novembre 1989 approuve les travaux de mise en place de l’éclairage public de la Place Poullard, réalisés par le syndical intercommunal dédié.

La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE

LA MEULE DU MOULIN DU TEMPLE

La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine
La Place Poullard à Hautot sur Seine

L’aménagement d’un massif de fleurs, Place Poullard, a été réalisé au printemps 1996. Le Conseil Municipal du 5 juillet 1996 décide de la remise en état du revêtement de la Place Poullard. Celui du 25 mars 1997 décide de l’installation d’un panneau de basket Place Poullard et celui du 12 novembre 1997 décide de l’installation de potelets Place Poullard. Le remplacement de la borne forain et le démontage de l’ancien coffret « disgracieux » sont réalisés en 2003. A la même époque, ont été réalisés la création d’un arrêt de bus couvert et son éclairage.

Le Conseil Municipal du 25 juin 2013 est informé du déplacement de la colonne de ramassage du verre sur la place Poullard, la colonne de ramassage de vêtements pouvant être installée avec.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 03:55
PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
PHOTOGRAPHIE DE CHRISTELLE MICHEL

PHOTOGRAPHIE DE CHRISTELLE MICHEL

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

Extraits du film l’Ours et la Poupée tourné en 1969

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
photographie Fernande Obselin

photographie Fernande Obselin

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

PHOTOGRAPHIE DE DANIEL CLERC DE 2011

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

Le Conseil Municipal du 12 juillet 1979 choisit le nom de Rue des Templiers pour le Chemin Départemental n°51. Le Conseil Municipal du 25 janvier 1980 modifie son choix avec le nom de Rue Saint-Antonin, le sa int patron d’Hautot-sur-Seine. La rue Saint Antonin est la partie du CD 51 située entre l’intersection avec le chemin de la croix blanche vers Sahurs et l’intersection avec le chemin des fossés vers Val de la Haye.

Le Conseil Municipal du  25 mai 2000 examine le projet de traversée de la commune présenté par le CAUE. Le Conseil Municipal du 8 novembre 2000 vote une demande de subventions pour les aménagements du CD 51 sur la base du projet du CAUE, ce projet restera sans suite, faute de financement.

Le 01 janvier 2016, l’entretien de la voirie départementale, dont le CD 51, est transféré à la Métropole Rouen Normandie.

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine

 

 

 

 

 

L’emplacement réservé n°9, figurant au Plan Local d’Urbanisme au bénéfice de la Métropole Rouen Normandie, a pour vocation de permettre la réalisation d’un projet de requalification de la rue Saint-Antonin par l’élargissement de la voirie et l’aménagement d’un cheminement piéton sur une surface de 395 m² grâce à l’acquisition d’une bande de 1,5m le long de la voirie existante.

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
la même bâtisse côté rue

la même bâtisse côté rue

La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
La rue Saint Antonin à Hautot sur Seine
Partager cet article
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 04:17
La sente du Mont Miré à Hautot-sur-Seine

Le sentier du Mont Miré figure sur le cadastre napoléonien de 1812. Il a été recensé comme le chemin n°11, lors de la classification des chemins communaux adoptée par le Conseil Municipal du 9 février 1833. Il ne figure pas dans les recensements ultérieurs, mais reste sur le cadastre avec cette identification de sente communale n°11.

La sente du Mont Miré à Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 7 mai 1960 délibère à propose de la parcelle qui appartenait à Mr Zacharie Lemire  ou à ses héritiers sans règlement de ses impôts fonciers qui doit être considérée comme faisant partie du patrimoine communal. Le Conseil Municipal du 25 septembre 1987, acte l’acquisition par la commune de la parcelle AC 114, sans héritiers, située en dessous de la Sente du Mont Miré.

La sente du Mont Miré à Hautot-sur-Seine

Le Conseil Municipal du 19 décembre 2014 vote un projet d’effacement des réseaux de la sente du Mont Miré, juste avant le transfert de compétence voirie à la Métropole. Au final l’opération ne s’est pas faite.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 04:18

Le ravin du pendu est un fossé allant du chemin des fossés à la Seine. Il est en limite de Sahurs et Hautot-sur-Seine le long de la chaussée construite vers 1780 citée dans les cahiers de doléances de 1789. L’origine et l’antériorité du nom n’est pas établie.

Le ravin du pendu à Hautot-sur-Seine
Le ravin du pendu à Hautot-sur-Seine
Le ravin du pendu à Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0
24 avril 2021 6 24 /04 /avril /2021 04:38

Le chemin de la Voie Robert est cité en 1576 dans l’adjudication du bois communal. C’est une ligne droite allant de l’entrée de la propriété de Charles de GROUCHET, Ecuyer, Sieur du Mesnil-Soquence, Conseiller au Parlement de Rouen, jusqu’à la forêt de Roumare.

Avant la révocation de l’édit de Nantes en 1685, le cimetière protestant de Sahurs et Hautot-sur-Seine est placé, au lieu-dit Le Carrefour entre les deux paroisses, situé soit au croisement de la rue de Sahurs, soit au croisement du chemin moulin du Temple. Il avait été attribué en 1611-1612 par les commissaires du Roi.

Vers 1750, la Voie Robert, bordé désormais de rangées d’arbres formant l’Avenue de Soquence, est dessinée sur la carte de Cassini. Sur le cadastre Napoléonien de 1812, l’Avenue de Soquence sépare les communes de Sahurs et de Hautot-sur-Seine.

Lors de la classification des chemins communaux, adopté par le Conseil Municipal du 9 février 1833, la Voie Robert ou Avenue de Soquence, pour moitié sur Sahurs, d’une longueur de 1 692 mètres devient le chemin communal n°8. Au cadastre de Sahurs, l’avenue de Soquence est répertoriée comme le chemin rural n°10.

En 1890 Louis Müller donne cette description de l’avenue : « Après avoir franchi deux tourniquets et passé devant le cimetière, on gagne la route de Sahurs où débouche, sur un rond-point, le parc du magnifique château de Soquence. Du rond-point part une vaste avenue de plus d'un kilomètre et demi de longueur, plantée à droite et à gauche d'une triple rangée d'arbres et aboutissant à la forêt de Roumare ».

La photographie de novembre 1941 a été prise près du moulin peu avant l’abattage des arbres.

Le chemin qui fait partie du domaine privé des deux communes de Sahurs et de Hautot-sur-Seine, sert occasionnellement de déviation lorsque la traversée d’Hautot-sur-Seine est fermée pour travaux ou pour une manifestation.

L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs
L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs
L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs

La limite entre les deux communes se situe au milieu de l’emprise de l’ancienne triple rangée d’arbres, le chemin actuel se trouve sur Sahurs. L’actuel boisement, à cheval sur les deux communes, fait partie du domaine privé des deux communes. Son exploitation et son usage ne sont pas clairement définis.

L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs
L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs
L’Avenue de Soquence entre Hautot-sur-Seine et Sahurs
Partager cet article
Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 20:28

Dans la classification des chemins communaux adoptée par le Conseil Municipal du 9 février 1833, la sente du fossé ou traversaine d’une longueur de 580 mètres est le chemin communal n°10.

Le Conseil Municipal du 17 juin 1866 valide l’échange de terrain entre la commune (60 centiares) et Mr Bataille (27 centiares) pour pouvoir construire un mur le long du chemin rural n°10 (fossés des Traversins).

Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine

Le principal trou dans le mur, aggravé par l’inondation de mars 2020, a été comblé fin 2020.

Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
le chemin des Fossés en 1976

le chemin des Fossés en 1976

Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Le chemin des fossés à Hautot sur Seine
Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 05:37

Au cadastre napoléonien de 1812, le chemin neuf va de l’entrée du château à l’entrée de l’actuel bois communal. Lors de la classification des chemins communaux de 1833 il devient le chemin n°2 de la route Quemine ou chemin neuf. Le Conseil Municipal du 12 juillet 1979 décide de nommer le chemin rural n°2 dit chemin neuf, rue des Fendanges. Lors du Conseil Municipal du 2 décembre 2005, la partie non revêtue de la rue des Fendanges d’une longueur de 395 mètres est enlevé du domaine public. La partie non revêtue du chemin neuf est dans le domaine privé de la commune.

Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine

Photographies du chemin neuf de Fernande Obselin des années 1970 :

Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Le reliquat du Chemin Neuf à Hautot-sur-Seine
Partager cet article
Repost0